À la fois monument, calvaire et cimetière, la Nécropole Nationale de la 28ème Brigade est implantée sur le territoire de la commune de Souain-Perthe-lès-Hurlus, en haut d'une colline, face à la Ferme des Wacques. Elle est accessible par un long chemin de terre qui mène vers le sommet de la colline, à la cote 160.

C'est le père Paul Doncoeur, aumônier militaire des 35ème et 42ème régiments d'infanterie de Belfort, qui conçoit le projet de ce monument, et le mène à bien dès l'année 1919.

Le monument est érigé par les vétérans des régiments décimés, avec le renfort de prisonniers de guerre autrichiens et de travailleurs indochinois. Les pierres en calcaire d'Euville en Lorraine, ont été amenées à pied d'œuvre au moyen d'une voie de chemin de fer Decauville construite pour l'occasion.

Deux rangées de tombes forment une sorte de haie d'honneur qui mène à deux cercles concentriques de tombes, rappelant les cromlechs celtiques, et entourant une grande croix en pierre calcaire.

En ce lieu reposent 147 soldats français.

Texte Alexandre Niess

Voir également sur le site du crdp-reims 

Souain-Perthes-lès-Hurlus - Le Cimetière National de la 28e Brigade
Souain-Perthes-lès-Hurlus - Le Cimetière National de la 28e Brigade
Souain-Perthes-lès-Hurlus - Le Cimetière National de la 28e Brigade
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.

La ferme des Wacques vue depuis le cimetière.

La ferme des Wacques vue depuis le cimetière.

Souain-Perthes-lès-Hurlus - Le Cimetière National de la 28e Brigade
Retour à l'accueil