Ce monument en hommage aux morts des société sportives rémoises est installé dans l'enceinte du Parc Pommery à Reims, suite à une souscription ouverte dès novembre 1920. Il est l'œuvre de l'architecte paysagiste rémois Edouard Redont.

L'inauguration a lieu le 11 novembre 1923 en présence du marquis de Polignac (petit-fils de Mme Pommery) et des parents et amis des sportifs disparus.

117 noms y sont gravés, ainsi que les noms des clubs. Association Sportive Rémoise : 6 victimes, Bicycle Club Rémois : 7 victimes, Cercle Nautique Rémois : 6 victimes, Club Athlétique de la Société Générale : 4 victimes, Club Pugilistique Rémois : 1 victime, Club Sportif Rémois : 4 victimes, Gallia Club Rémois : 11 victimes, Racing Club de Reims : 36 victimes, Régates Rémoises : 11 victimes, Sporting Club Rémois : 16 victimes, Société Sportive du Parc Pommery : 15 victimes.

Source : "Reims Le Parc Pommery" de Michel Thibaut, éditions Alan Sutton. Photo N&B © Michel Thibault.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, une stèle sera insérée sous la partie centrale du monument, entre les deux piliers.

Sociétés Sportives Rémoises - Monument aux Morts
Sociétés Sportives Rémoises - Monument aux Morts

Planche montrant les différents projets (Source : cf livre de M. Thibault cité ci-dessus) :

Sociétés Sportives Rémoises - Monument aux Morts

La signature d'Edouard Redont, dans le bas du monument, à droite.

Sociétés Sportives Rémoises - Monument aux Morts

Rappelons, pour mémoire que c'est à l'intérieur du Parc Pommery, (dans le Domaine du même nom) que Melchior de Polignac créa avec l'officier de Marine, George Hébert : le célèbre mais éphémère "Collège d'Athlètes" qui sera anéanti dans le chaos de la Grande Guerre. Edouard Redont dessinera le Parc Pommery à la demande du marquis de Polignac.

Le monument avait donc toute sa place dans ce parc considéré comme un des plus beaux parcs de sports jamais créé en France. Le Parc Pommery s'appelle aujourd'hui : le Parc de Champagne.

Photo / Montage © Béatrice Keller

Retour à l'accueil