Rempart contre l'oubli : le Mémorial des Batailles de la Marne domine du haut de ses 52 mètres la vallée de la Marne et la ville de Dormans.

A une époque où la République veille jalousement à la séparation des cultes et de l'Etat, le Mémorial de Dormans est quant à lui, une initiative des catholiques de France. Il fut créé en mémoire de la 1ère et de la 2è bataille de la Marne (septembre 1914 et juillet 1918). C’est entre 1921 et 1931 qu’il a été bâti, grâce à un comité dirigé par la duchesse d’Estissac (Comtesse de La Rochefoucauld) , le Cardinal Luçon, archevêque de Reims, Monseigneur Tissier évêque de Châlons et le Maréchal Foch. C’est ce dernier qui a choisi l'endroit : "point synthétique des deux Batailles de la Marne".

La chapelle de la Reconnaissance, construite en style romano-gothique a été conçue par l'architecte M. MARCEL et a été réalisée par l'architecte Georges-Alexandre CLOSSON.

Le Mémorial est situé à l'intérieur du parc du Château de Dormans.

© Bataille de la Marne - Mémorial Dormans - 1914-1918

CNDP.fr-crdp-Reims

Dormans en Champagne

Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne
Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne

Détail du vitrail du maître verrier Lorin : "saint Michel terrassant le dragon"

Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne

Détail de la grande verrière de Lorin représentant le Christ glorieux accueillant un soldat français présenté à lui par sainte Jeanne d'Arc et saint Michel. Au bas du vitrail, de part et d'autres, sont représentés des soldats français et alliés. Dans le groupe de droite le lieutenant-colonel Driant, tué le 22 février au Bois des Caures, près de Douaumont, est dessiné avec sa canne. A côté de lui est représenté le soldat Sellier qui sonne le cessez-le-feu le 7 novembre 1918 à La Capelle-en-Thiérarche pour laisser passer les voitures parlementaires allemandes qui se rendent en forêt de Compiègne en vue de préparer et signer l'armistice.

Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne

Portraits sculptés du maître verrier Lorin (à gauche) et de son fils, tué pendant la guerre :

Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne

L'ossuaire constitué de 130 cercueils où reposent les restes de 1 500 soldats de diverses nationalités, dont seuls 11 ont pu être identifiés :

Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne

Vue depuis la chapelle sur le parc et du château de Dormans et la table d'orientation :

Dormans - Le Mémorial des Batailles de la Marne

Photos © Béatrice Keller

Retour à l'accueil