Les combats qui se déroulent sur le Chemin des Dames en 1917 sont assurément parmi les plus meurtriers de la guerre : sur les seuls 10 premiers jours de l'offensive d'avril 1917, les pertes françaises furent de 30 000 morts, 54 000 blessés et 4 000 prisonniers. Il reste impossible de cerner avec précision le chiffre exact des pertes totales sur toute la durée de l'offensive Nivelle. Elle a probablement fait moins de morts que les offensives de 1916 à Verdun ou dans la Somme. Mais l'impression de massacre est justifiée : ici, les combats n'ont duré que quelques semaines. Et si les morts de Verdun sont élevés par la nation au rang de héros, ceux du Chemin des Dames font figure de sacrifiés inutiles dans une vaine offensive. La crise des mutineries de mai et juin 1917 trouve là son explication principale.

La Nécropole de Cerny-en-Laonnois : en 1919, dans un paysage ravagé, le service de l'état civil de la 2e région militaire (secteur Aisne) fait commencer les travaux pour le regroupement des corps des combattants français tombés autour de Cerny et exhumés des cimetières provisoires environnant. Institué nécropole nationale en 1924, ce cimetière militaire rassemble 5 150 corps 2 764 dans des tombes individuelles. Sur un terrain limitrophe, les autorités françaises font également débuter les travaux de regroupement des corps des soldats allemands. Ils sont achevés en novembre 1928 par le "Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge", association chargée de l'entretien des sépultures allemandes.

Le 8 juillet 1962, Charles de Gaulle et Conrad Adenauer sont venus se recueillir à Cerny devant les tombes des soldats français et allemands en souhaitant que "leur mort contribue au rapprochement des deux nations, la France et l'Allemagne, et rende impossible toute autre guerre entre elles pour tous les temps"...

Cerny-en-Laonnois - Nécropole Française et Cimetière Allemand
Cerny-en-Laonnois - Nécropole Française et Cimetière Allemand
Cerny-en-Laonnois - Nécropole Française et Cimetière Allemand
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

L'ossuaire, cliquez sur les photos.
L'ossuaire, cliquez sur les photos.
L'ossuaire, cliquez sur les photos.
L'ossuaire, cliquez sur les photos.

L'ossuaire, cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

D'autres cartes postales, cliquez dessus.
D'autres cartes postales, cliquez dessus.
D'autres cartes postales, cliquez dessus.
D'autres cartes postales, cliquez dessus.
D'autres cartes postales, cliquez dessus.

D'autres cartes postales, cliquez dessus.

Le cimetière militaire allemand :

Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

L'ossuaire

L'ossuaire

Un autre article sera exclusivement consacré à la Chapelle Commémorative de Cerny et au monument des Anglais.

Retour à l'accueil