Le bataillon de fusiliers marins a combattu au Moulin de Laffaux le 14 septembre 1918. Lancé dans l'offensive, il combattra jusqu'à Laon, au tout début d'octobre, mais au prix de lourdes pertes puisqu'il perdra les trois-quarts de ses officiers (18 tués) et plus de la moitié de son effectif (430 tués).

Érigée par la Fédération des Associations de Marins et d’Anciens Combattants, la stèle a été inaugurée le 13 Novembre 1938 par le capitaine de frégate Huon de Kermadec.

La stèle est constituée d'une pierre de granit breton de plusieurs tonnes. Elle ressemble à un menhir qui rappelle les engagements des fusiliers marins de Lorient durant la Grande Guerre, en Flandres à Dixmude en 1914, sur l'Yser en 1915, à Poesele et à Saint-Jansbek en 1917, dans la Somme à Hailles et, en 1918, dans l'Aisne au Moulin de Laffaux, porte occidentale du Chemin des Dames. Attributs figuratifs : Deux ancres de marine entrelacées, une croix latine et une palme de laurier.

Anciennement situé au lieudit "carrière de Fruty" non loin de Laffaux, le monument a été déplacé en 2007 lors de la construction de la nouvelle Nationale 2. La stèle est actuellement au bord de l’ancienne RN 2, 100 mètres plus bas. Elle a été orientée de manière à ce qu’elle soit visible de la route venant de Paris, mais aussi de manière à ce qu’elle soit tournée vers son emplacement originel (carrière de Fruty, lieu où les fusiliers marins ont fait reculer l’ennemi).

A lire : Monument Fusiliers Laffaux

Fammac.com

Le Monument des Fusiliers Marins à Laffaux
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

Le Monument des Fusiliers Marins à Laffaux
Le Monument des Fusiliers Marins à Laffaux

.

Retour à l'accueil