Le monument au 363e R.I. de Nice est situé à l'entrée de Loivre, au carrefour de la D30 et de la rue de Villers-Franqueux.

Ce monument a été inauguré le 24 août 1930 sous la présidence des colonels Do-Huu Chan, Dauphin, du Général Pichot-Duclos et du Colonel Franchessin anciens chefs de corps du 363e RI.

Le sculpteur, Antoine Sartorio, est un ancien combattant du 363e (20e compagnie, 5e bataillon). En juillet 1916, il intégrera la Section de camouflage de Châlons-sur-Marne. Nous lui devons, entre autre, le Cénotaphe des Fêtes de la Victoire du 13 et 14 juillet 1919 à Paris.

Pendant la Première Guerre Mondiale, la commune est un enjeu stratégique avec le franchissement du canal et la voie ferrée. La zone est dominée par le fort situé sur la butte de Brimont, tenu par les troupes allemandes pendant toute la durée de la guerre, et qui commande l'accès Nord vers Reims. En 1919, la commune totalement dévastée, comme les communes voisines (Courcy, Brimont, Bermericourt et Cormicy), est classée en zone rouge. Son territoire porte encore les stigmates de ces combats

Loivre fut décorée de la Croix de Guerre le 1er octobre 1920.

Le 363e R.I. restera dans le secteur de janvier à mai 1917 où il participera à des combats très meurtriers (lire l'historique du régiment ci-dessous).

Historique du 363e Régiment d'Infanterie

363e R.I. Wikipédia

MémorialGenWeb.org

cndp.fr/crdp-reims

Loivre : Aux héros du 363e Régiment d'Infanterie
Photo de mai 2014, le monument a été brossé dans les mois suivant, pour le Centenaire. Mais la mousse revient.

Photo de mai 2014, le monument a été brossé dans les mois suivant, pour le Centenaire. Mais la mousse revient.

La photo actuelle est de janvier 2016.

La photo actuelle est de janvier 2016.

Les inscriptions. Cliquez sur les photos
Les inscriptions. Cliquez sur les photos
Les inscriptions. Cliquez sur les photos
Les inscriptions. Cliquez sur les photos

Les inscriptions. Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos
Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos

Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.

.

Les photos ont été faites en 2011, 2014, 2015 et 2016.

La carte postale du 1er avant-après est une édition d'art de la part de l'éditeur Charles Brunel à Reims, qui signait ses cartes avec le sigle OR (dans un cercle).

Cette carte est double, en voici les deux côtés :

L'extérieur

L'extérieur

L'intérieur avec les citations du régiment.

L'intérieur avec les citations du régiment.

Voici le Cénotaphe de la Fête de la Victoire à Paris, les 13 et 14 juillet 1919. Cliquez sur les photos
Voici le Cénotaphe de la Fête de la Victoire à Paris, les 13 et 14 juillet 1919. Cliquez sur les photos

Voici le Cénotaphe de la Fête de la Victoire à Paris, les 13 et 14 juillet 1919. Cliquez sur les photos

Retour à l'accueil