Village de 226 habitants, Aubérive (Marne) se retrouve au coeur des champs de bataille du front de Champagne en 1914-1918, mais du côté des Allemands qui l'occupent pendant les quatre ans de la guerre.

Le village est traversé par des réseaux de tranchées, L'ennemi a construit des points fortifiés bétonnés devant le village et transformé beaucoup de maisons en abris. D'ailleurs ils vont faire de nombreuses photos et cartes postales du village qui sera reconstruits dans les années 1920. Les principaux combats se déroulent lors des offensives de 1915 et 1918.

Lors de la Grande Offensive de Champagne le 25 septembre 1915 à 9h15, les 103e et 104e R.I. (régiments de l'Orne), après quatre jours de bombardements d'artillerie, se lancent à l'assaut du fortin d'Aubérive. Les Français parviennent, non sans de lourdes pertes, à s'emparer des premières lignes. Lors des combats, le capitaine (et Prince) Henri de Polignac, commandant la 2e compagnie du 103e R.I. est tué.

Le monument au 103e R.I. est situé à l'entrée d'Aubérive (Chemin de Saint-Hilaire, lieu-dit "Le bois de Jeannette"). Il est formé d'un massif de granit surélevé de quatre marches et surmonté d'une Croix de Guerre. Il rend hommage aux "Héros du 103e R.I. qui sont tombés glorieusement pour la France en septembre-octobre 1915". Sur les côtés sont inscrits les noms des 9 officiers et des 262 sous-officiers et soldats tombés lors de l'offensive du 25 septembre 1915.

Erigé par le Souvenir Français il est inauguré le 25 septembre 1922 par le cardinal Louis-Joseph Luçon, archevêque de Reims. Ce monument est souvent appelé "Monument Polignac" du nom du capitaine Henri de Polignac dont la veuve a assisté aux cérémonies d'anniversaire jusque dans les années 1970.

Mémoires des Monts de Champagne.fr

Marne 14-18.fr

Aubérive : Monument au 103e R.I.  (Monument Polignac)
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.
Cliquez sur les photos.

Cliquez sur les photos.

Une des deux cartes postales ci-dessous montre le jour de l'inauguration avec le cardinal Luçon :

Aubérive : Monument au 103e R.I.  (Monument Polignac)
Aubérive : Monument au 103e R.I.  (Monument Polignac)

A côté de ce monument, trois autres plus modestes ont été rassemblés lors du remembrement des terres agricoles.

Ce sont :

- Le monument commémoratif aux soldats de la 3e pièce de la 24e Batterie du 226e R.A.C. tués à leur poste de combat le 12/04/1917 par un obus allemand. Le monument est émoussé et la lecture des noms est difficile.

- Une pierre tombale qui rend hommage à la mémoire du sous-lieutenant Jacques Varanguien de Villepin tombé le 25/09/1915. Son nom figure également sur le monument du 103e R.I.

- Le troisième monument porte le nom du premier soldat parachutiste de l’armée française, décédé accidentellement en 1937.

Sur la route qui mène au village une borne du front de Paul Moreau-Vauthier (n°77) porte le nom d’Aubérive. (Entre le carrefour de l'Espérance et Aubérive)

Mémorial GenWeb.org

Mémorial Dormans free.fr

Aubérive : Monument au 103e R.I.  (Monument Polignac)
Aux soldats du 226e R.A.C. (Cliquez sur les photos)
Aux soldats du 226e R.A.C. (Cliquez sur les photos)

Aux soldats du 226e R.A.C. (Cliquez sur les photos)

Au sous-lieutenant Jacques Varanguien de Villepin. (Cliquez sur les photos)
Au sous-lieutenant Jacques Varanguien de Villepin. (Cliquez sur les photos)

Au sous-lieutenant Jacques Varanguien de Villepin. (Cliquez sur les photos)

Au lieutenant Charles de Raymond-Cahusac, parachutiste. (Cliquez sur les photos)
Au lieutenant Charles de Raymond-Cahusac, parachutiste. (Cliquez sur les photos)

Au lieutenant Charles de Raymond-Cahusac, parachutiste. (Cliquez sur les photos)

La borne du front de P. Moreau-Vauthier. (Cliquez sur les photos)
La borne du front de P. Moreau-Vauthier. (Cliquez sur les photos)
La borne du front de P. Moreau-Vauthier. (Cliquez sur les photos)

La borne du front de P. Moreau-Vauthier. (Cliquez sur les photos)

Notez également près d'Aubérive, la position de la nécropole nationale du Bois-du-Puits (RD 931 à 30 km de Reims) où un cimetière militaire polonais et un cimetière militaire allemand jouxtent la nécropole française.

Aubérive : Monument au 103e R.I.  (Monument Polignac)
Retour à l'accueil